diagonales-services

De 18 mois à 3 ans : affrontez la période d’opposition de votre enfant

A partir de 18 mois jusqu’à trois ans, l’enfant gagne de plus en plus en autonomie. Il commence à s’affirmer et c’est une période qui s’avère pénible à vivre pour les parents. C’est en effet une période d’opposition durant laquelle l’enfant refuse systématiquement tout ce qu’on lui propose. Pas d’inquiétude,  les parents peuvent surpasser cette période avec succès en essayant d’abord de comprendre pourquoi les enfants traversent cette période et en suivant quelques conseils efficaces.

Pourquoi les enfants traversent une période d’opposition

La période d’opposition chez l’enfant est prévue à partir du 18ème mois jusqu’à son troisième âge. Cela fait partie intégrante des étapes de la vie de l’enfant. Deux situations peuvent conduire l’enfant à la phase d’opposition. Cela peut découler de la période du non des parents. Les parents disent non à partir du moment où les enfants commencent à se déplacer et à toucher à tout. Les enfants imitent alors les actions des parents. La  phase d’opposition découle également de l’affirmation de la personnalité des enfants. Un enfant se rend compte qu’un non intrusif de la part de ses parents ou d’un adulte quelconque l’empêche à mener à bien une activité ou une découverte et naturellement,  il affirme sa personnalité à la même occasion.

Gérer la période d’opposition en amont

Il existe des stratégies permettant de gérer la phase d’opposition d’un enfant en amont. A la place du non, vous pouvez utiliser un autre mot comme « stop ». C’est plus efficace et plus adapté. Avant de dire non à un enfant, il faut aussi se demander si l’action qu’il entreprend mérite vraiment votre opposition. Par ailleurs, à la place des questions fermées, donnez plutôt des informations permettant à votre enfant de faire un choix pour renforcer son estime de soi. En ayant une attitude respectueuse et positive, vous aidez votre enfant  à dépasser la période d’opposition et à se construire.

Gérer la période d’opposition en aval

Dans le but de surpasser les étapes de la vie de l’enfant dans la période d’opposition, il est conseillé de lui donner envie de répéter un comportement positif en favorisant l’interaction quand il dit « oui ». Il faut laisser l’enfant s’exprimer pour renforcer son estime de soi, sa confiance et sa personnalité. Il est primordial d’éviter d’encourager les oppositions d’un enfant. Cela ne fera qu’augmenter son envie de recommencer à attirer l’attention. Il faut lui expliquer les choses de façon à l’accompagner dans ses actions.

Quitter la version mobile